PARTI DES FOURMIS
PDF
PEOPLE'S DEMOCRATIC FRONT  
Accueil
Actualité
APRICOSOMA
Archive
Archive (2012)
Archive (2013)
Archive (2014)
Contact
Credo
GMT
Idéologie
Interview
Jubilé
Le Président
LE PARTI DES JEUNES & DES INTELLECTUELS
Arme de la Construction Massive

UNITE DES UPECISTES

    Depuis 1991, l’on aura, singulièrement, vu l’Union des populations du Cameroun, en abrégé, UPC, réinvestir la scène politique nationale. Ancêtre incontesté de la pléthore camerounaise des partis politiques. Ce Mouvement, inédit, dont la date de naissance remonte au 10 avril 1948. Soit quelque douze (12) années avant notre Indépendance, datée de janvier 1960.
  1. Un tel levain unique, l’UPC ! Un tel ferment, exceptionnel, que l’Histoire retiendra comme ayant été le « Phare [de la plage] qui, à titre exclusif, perçait l’ombre de notre si longue nuit !». Pour avoir réveillé un peuple, face à la... chosification. Modelé sa conscience, face à l’oppression coloniale. Œuvré pour un Cameroun debout qui, bravement, revendiquait et sa Réunification et son Indépendance immédiate. Combattu, pour tout dire, le plus beau des combats, mené sous l’impitoyable polarisation du monde : la guerre froide, manichéiste! Avec sa regrettée trilogie qu’étaient le rideau de fer; l’Otan – qui subsiste, assez curieusement (!) — et certain mur de Berlin (1960-1989)...
  2. Rendons, une fois de plus, de façon appuyée, cet Hommage mérité à l’UPC, en sa qualité de Patriarche incontesté de la vie politique au Cameroun. Pour son courage — historique ! Le bon sens, remarqué, de la poignée de valeureux citoyens, sans bagage intellectuel particulier, ni magistère académique ! Qui, cependant, auront su dire Non au dictat colonial ! Opposant placidement à leurs puissants contempteurs le si piquant poinçon de la tranquille Raison ! Affrontant, bravement et à mains nues, la puissance de feu de l’Occident qui, mordicus, tenait tant à piller les ressources locales, nombreuses et aguichantes. Et le Nord, de ne pas hésiter, pour ce faire, de privilégier le jargon, teinté de lâcheté, des armes meurtrières, là où l’on attendait son Argument verbal, de béton convaincant; en l’occurrence, la Raison, au bout du souverain... Dialogue, sur fond classique de... Discours (de la méthode). Ouais!...
  3. Douloureuse Initiation, un aussi lourd Tribut de sang versé sous tant de violences enragées, pour autant de fosses communes, hâtivement creusées, par-ci et par-là, des décennies durant…
  4. La vie politique au Cameroun, quoiqu’on fasse, a désormais son Repère, le plus incontournable : l’UPC.
  5. Par conséquent, l’Equilibre tant recherché de ce pays ne saurait être réalisé en révisant continuellement et insidieusement, pis encore, en s’obstinant à gommer, constamment et grossièrement, les douze (12) années fatidiques du Pogrom et de l’Avance, définitivement prise, jusqu’à la fin des temps, par l’UPC sur le reste des partis politiques qui naitront par la suite et au fil de notre Histoire.
  6. Aussi, les brillants parchemins qu’engrange depuis des lustres la jeunesse du pays, bénéficiaire, chemin faisant, de l’Internet et du portable, outils contemporains de qualité pointue, devraient-ils beaucoup plus l’amener à reconnaître d’office cette Base — là qui, par chance exceptionnelle, existe déjà chez-nous! Impavide et plus que solide! A révérer, absolument et à tout prix; notamment, au prix suprême du sang versé précité — cf. Jésus—Christ.
  7. Tout effort qui viserait le contraire s’avère naturellement voué à son logique échec, dans la mesure où le Cameroun de l’« effet Ruben » (UPC) constitue glorieusement, avec l’Algérie de l’« effet Ben Bella » (FLN), les deux (2) seuls prototypes de peuples africains ayant, de haute lutte, revendiqué et obtenu leur Souveraineté.
  8. Autant constater en date, pour le regretter tout aussi amèrement, le tort généralisé de tous les Upécistes, successeurs approximatifs qui, inexplicablement, continuent à déchirer froidement la tunique blanche, immaculée et sans couture, du Mpôdôl, Ruben Um Nyobe.
  9. Il importe, au demeurant, d’envisager l’Avenir en « numérisant », humblement et méthodiquement, de nos jours et sans plus tarder, le précieux « effet Ruben », pour le « sauvegarder », pendant qu’il est encore temps...
  10. Nous estimons que « les fourmis » en tant qu’Originalité nationale*, symbole de l’Humilité; du Travail, le principe actif de notre fulgurante Devise « Paix-Travail-Patrie »; et de l’Ingéniosité. Ayant, en date, bel et bien le privilège de la technologie, du fait d’exister justement à l’ère de l’Internet, constituent opportunément nos précieuses « Armes de la Construction massive ». Un certain plus — à valider certainement! Comment, en d’autres termes, capitaliser leur... énergie électrique dans l’irremplaçable Mouvement de référence précité ? (That’s actually, according to us, the real issue to be tackled today)...
  11. Cela étant, nous restons convaincus que c’est à dessein qu’en octobre 1992, l’unique fois où la « chaise » des collabos d’en face aura effectivement, bel et bien vacillé, cela se passait sous la férule remarquée de l’UpC (Union pour le changement).
  12. Cessons donc, dès à présent, de tergiverser en multipliant inutilement les chapelles de nos divisions.
  13. Lisons premièrement, mais surtout, attentivement, le « Manifeste de l’Union pour le Changement (UpC), Tome II »; et le reste nous sera donné par surcroît. Bon vent! Bon et heureux vent à « la Tombe où dorment nos pères »!...

               Daniel Boo,
               Président du PDF




Archive (2012)

Récentes Publications:

Copyright©2005 PDF. Tous droits réservés.