PARTI DES FOURMIS
PDF
PEOPLE'S DEMOCRATIC FRONT  
Accueil
Actualité
APRICOSOMA
Archive
Archive (2012)
Archive (2013)
Archive (2014)
Contact
Credo
GMT
Idéologie
Interview
Jubilé
Le Président
LE PARTI DES JEUNES & DES INTELLECTUELS
Arme de la Construction Massive

BENOIT XVI AU CAMEROUN (17—20 MARS 2009)

SAINT JOSEPH, PATRON DE NOTRE EGLISE

RÉCIT INEDIT en la page 33 de l’édition spéciale datée du 09 août 1985 du grand quotidien national (gqn), Cameroon Tribune, consacrée à la visite, la toute première, du 264ème Pape, Saint Jean-Paul II, au Cameroun. Réalisée sous la coordination laborieuse du journaliste vétéran, patriote et résistant Célestin Lingo. Témoignage exclusif (et inédit), à retenir, du poète Daniel Boo, dont le titre en dit bien long: «Un Camerounais chez Jean-Paul II: Péripéties d’une Rencontre».
10 avril 1981, Cologne (Rfa). Délégation des étudiants allemands qui se rend à Rome (Italia) pour Univ, les toutes premières Jmj (journées mondiales de la jeunesse) initiées par le saint Pape. Présence singulière, en cet altier autobus à étage, du jeune Africain, Boo, 22, qui, en tout, participera à deux (2) éditions successives desdits congrès estudiantins (1981 & 1982), ponctués de quatre (4) audiences collectives du saint Souverain, d’origine polonaise...
- «Ingénieur informaticien, dixit le gqn, en service au Ministère de l’Informatique et des marchés publics».
Département ministériel dont le nom, exclusivement cité en ce numéro spécial, trahit l’offensive, à saluer, des pouvoirs publics en poste, ayant inclus, dès les années 80, lesdites Tic (technologies de l’information et de la communication) dans la stratégie déclarée du développement socio-économique du pays... Vingt quatre (24) années plus tard, la troisième (3) visite, du 17 au 20 mars 2009, la toute première en Afrique, du 265ème Pontife romain, Benoît XVI, d’origine allemande, à Yaoundé, indiquera le degré d’évolution d’ores et déjà atteint par ces technologies…
Au regard des engins, on ne peut plus performants, voire, de plus en plus miniaturisés. Autant d’outils dernier cri, témoins de la convergence, informatique-télécommunications- réseaux…
Moyens de référence de plus en plus pointus — et de moins en moins lourds — de la triomphante société de l’information (SI), on ne peut plus conquérante. Généreusement dédiés à la satisfaction de plus en plus assurée des exigences de l’Instantané : les impérieux besoins en communication du village planétaire… Cela étant, focalisons à présent sur la profondeur réelle de ladite visite dont le contexte historiographique, le plus exact, mérite d’être perçu, pour en saisir le contenu véritable : sa quintessence, qui déclinerait son relief, en révélant clairement sa profondeur authentique et si puissante!
Elément qui, jusqu’en date, n’a encore été, à notre sens, ni suffisamment étayé, ni formellement clarifié, encore moins souligné. Que retenir en effet de la troisième (3ème) visite au Cameroun de l’Evêque de Rome, Hôte d’exception, distingué amphitryon du Palais d’Etoudi?...
Revenons, à ce propos, aux racines établies du catholicisme camerounais qui, en effet, remonte à Ludwig Johann Maria Andreas Kwa Mbangué, le tout premier baptisé catholique, d’origine bakoko de Dibombari. Eucharistie présidée ce 06 janvier 1889 (dimanche) à l’Eglise d’Eresing, paroisse de Sankt Ottilien — diocèse de Münich, par Mgr. Johannes Guidi, chargé d’affaires en poste à la nonciature apostolique de Münich.
1889 — 2009 DONC! 120 ANS exactement que le baptême sus cité, en le diocèse précité, ouvrait grandement le pieux chemin et les précieuses vannes du catholicisme de cheznous... Quel meilleur prétexte pour l’Archevêque émérite (de Münich) — «unser Panzerkardinal », devenu Benoît XVI quatre (4) années plus tôt, ce 19 avril 2005 — pour raffermir la foi des multitudes au golfe de Guinée, abondante Moisson engrangée, depuis lors, en cette terre de mission, allemande et pallottine, qu’est le Cameroun, à l’occasion des 120 ans de l’Evénement chrétien pionnier précité?...
1884 — 2009. 125 ANS EN PLUS, depuis la signature du Traité germano-duala, avec trois (3) de nos chefs traditionnels. De ce même Pontife, allemand d’origine, dont le bagage culturel amène à effectuer d’instinct son escapade pastorale en valorisant simultanément, de l’autre main, le Document de référence précité, que la ruse de l’Histoire aura retenu comme étant l’«Acte de naissance» du territoire camerounais — quoi de plus généreux?
16 AVRIL (1927). DATE DE NAISSANCE de l’illustre Hôte. Cohérence originelle, relevée en parcourant les feuilles glacées du calendrier liturgique : solennité de Saint... Benoît — Joseph… Rien d’étonnant, primo, que l’homonyme de son propre père, Josef Ratzinger, ait décidé, bien des lustres à l’avance, de son futur nom au cas où le Seigneur, un de ces jours, le «conviait à sa vigne» de... dignité papale... Quoi de bien surprenant, secundo, pour ce digne fils de l’Europe de jeter son dévolu sur l’antique saint patron, Saint Benoît, de son Europe natale?...
Et enfin, pourquoi ne pas lui prêter, tertio, l’intention d’avoir effectivement voulu rendre le bon et vibrant hommage au pape Benoît XV, auteur, en 1919, de l’une des plus grandes encycliques missionnaires de notre temps, intitulée «Maximum illud », texte d’orientation qui, à l’époque, insista sur «l’urgence et la nécessité de promouvoir dans les pays de mission la formation du clergé indigène, compétent et nombreux, en mesure d’assurer la relève des missionnaires étrangers»?...
Cardinal multilingue. Professeur titulaire des Universités, réputé, sous saint Jean-Paul II, comme étant le «catéchiste de son Eglise », à justes raison et titre, pour avoir, des années durant, patiemment coordonné, d’un bout à l’autre, la rédaction et la confection du grand manuel de «Catéchisme de l’Eglise catholique»…
Avides de sensationnel, les médias occidentaux qui, s’obstinant à retourner, à tous les prix, le bien en ce qui est déviant, pour avilir l’Afrique en la convertissant à diverses perversions, ont cru devoir s’acharner sur ce Pontife, quitte à dénaturer son propos recueilli au sein de l’avion, au sujet du préservatif…
Oubliant, volontairement ou non, que la doctrine de l’Eglise ne dépend ni de tel pape ni de tel autre. Benoît XVI qui, le sachant, ne peut y déroger pour plaire auxdits médias égarés qui tiennent tant à faire reculer l’Eglise, en la ralliant à telle thèse réductrice du sexe au simple et vulgaire… «instrument du plaisir ».
Et l’Eglise, de s’en référer constamment à la sagesse évangélique des Saintes Ecritures, ayant irréversiblement consacré le sexe comme étant le vecteur objectif de la… procréation — nettement plus importante que le plaisir imbécile!… Position définitive, sur laquelle, l’Eglise catholique, dans tous les cas, ne transigera jamais! Ne baissera jamais pavillon, et ce, sous aucun prétexte! Surtout, face aux marchands de condoms, sur fond de malthusianisme anti-Afrique. En l’occurrence, face à la connotation immorale de l’usage du condom qui, lui, réduit de facto le sexe, par rétention du liquide séminal, au seul (et simple) instrument du plaisir…
BOUQUET SUPRÊME DE SA GÉNÉROSITÉ...
En plus du lancement, dès le tarmac de l’aéroport de Nsimalen, ce 17 mars 2009, de la célébration du Cinquantenaire de l’Indépendance du Cameroun, opéré en foulant le sol séculier de cette Afrique, par la formulation du tout premier ‘Message de félicitations’ signé du Pontife romain, enregistré dans le téléscripteur du palais d’Etoudi — enfin remué... Venir, en plus de quoi, célébrer chez-nous et avec nous, ce jeudi historique, 19 mars 2009 — en cette veille, relevée, du onzième (11ème) anniversaire du décès de Mgr. Jean Zoa (1998) — en direct du grand stade de l’Indépendance, la grande Messe de la solennité de Saint Joseph, son propre saint patron et non moins saint patron de l’Eglise universelle — mais, quel fulgurant Cadeau?…
Muni, ce jour, de son titre d’accès audit stade, Daniel Boo, lui, cependant, se retrouve ce matinlà, par un surnaturel concours de circonstances, à… Edéa — quartier Ekité! La machette à la main! En train de défricher les tombeaux des… Melone : Professeurs Thomas & Stanislas; en plus, celui du frère aîné, l’Abbé PDF — THE ANT BUILDS BENOIT XVI AU CAMEROUN (17—20 MARS 2009) SAINT JOSEPH, PATRON DE NOTRE EGLISE Joseph Melone à Mbanda, derrière la Cathédrale maritime, intérimaire. Député, avant Thomas, de la Sanaga maritime. Prêtre du contingent des huit (8) tout premiers indigènes, ordonnés ce même 08 de décembre de l’année 1935 — dont quatre (4) à Yaoundé, par Mgr. François Xavier Vogt et quatre (4) à Edéa, par Mgr. Mathurin Le Mailloux… En droite ligne de la prescription précitée de l’encyclique Maximum illud du pape Benoît XV...
Daniel Boo, à plusieurs lieues de Yaoundé. Sur le champ actif, laïc et engagé, de l’équilibre liturgique. Pour la grande Messe historique en cours, en la Cité capitale : la nécessaire propreté physique, ce jour même, au tombeau maritime de Para Yosep Melone : l’unique ‘Joseph’, au demeurant, de la bande précitée des huit (8) pasteurs pionniers de l’Eglise catholique qui est au Cameroun…
Originaire, qui plus est, de… Marienberg, l’Eglise — mère de toutes (cf. Mgr. Henri Vieter, 08 décembre 1890).

Daniel Boo           





Actualité

Récentes Publications:

Copyright©2005 PDF. Tous droits réservés.