PARTI DES FOURMIS
PDF
PEOPLE'S DEMOCRATIC FRONT  
Accueil
Actualité
APRICOSOMA
Archive
Archive (2012)
Archive (2013)
Archive (2014)
Contact
Credo
GMT
Idéologie
Interview
Jubilé
Le Président
LE PARTI DES JEUNES & DES INTELLECTUELS
Arme de la Construction Massive

George Washington (1732-1799)

Mythe et Existence

1763 – 2013. 250 ans après la fin de la « guerre de sept ans », revenons sur cet Homme, plus que sorti du lot américain. Sa stature, imposante, 1m 90. L'un des planteurs, les plus riches1. Devenu plus que célèbre des deux (2) côtés de l’Atlantique. Les témoignages concordent, unanimement, qu’il avait « l'âme, le regard et la taille d'un Héros ».
L’une des personnalités de la Révolution américaine qui, de fil en aiguille, entrera dans la vie politique, sa réputation l’ayant préalablement porté au poste de commandant des troupes des USA qu’il organise, méthodiquement, avec l'appui des Français. Jusqu’à la victoire finale sur la métropole britannique.
Il préside, par la suite, en 1774, la commission de la rédaction de la Constitution. Exercice, au bout duquel, il fera l’unanimité lors de la toute première élection présidentielle.
Facile à deviner qu’il s’agit du tout premier président des Etats Unis d’Amérique : George Washington (1732-1799). En l’occurrence, du Mythe national américain, en abrégé, MNA !
Son nom, aussi vibrant, qu’il sera attribué à la Capitale du pays. En plus de quoi, donné à l’un des Etats du nord ouest de l’Union. Accordé à de nombreux sites et monuments de référence. Son effigie, frappée, depuis 1932, sur le billet de un (1) dollar et la pièce de 25 cents (quarter dollar)
Il n’avait que onze ans à la mort de son père. Sa scolarité, arrêtée vers l’âge de quinze (15) ans. Pas d’études supérieures. N’ayant appris ni le latin ni le grec ancien, ni quelque langue étrangère !...
A l’âge de vingt-et-un (21) ans, il se voit élevé2 au grade de maître franc-maçon de la loge de Fredericksburg…
Son plus marquant ‘fait d’armes’, en la guerre précitée : « trois chevaux, successivement tués sous lui ; son manteau, percé de quatre balles ! Débâcle, promptement feinte en… retrait concédé ».
Deux (2) mandats de quatre (4) ans à la tête des USA. Institution du bipartisme, les fédéralistes, aux républicains démocrates. Son rejet catégorique de la suggestion de devenir à nouveau Président3.
Pour tout résumer, l’on reconnaît à Washington d’avoir été le « représentant des besoins ; des idées ; des lumières ; des opinions de son époque »
A sa mort, la jeune nation américaine portera le deuil. Plusieurs mois durant…
Depuis lors, son image est utilisée comme l’un des emblèmes des USA. Au même titre que le drapeau et le grand sceau…
La France, à son échelle, a bel et bien son De Gaulle – là où bat d’emblée son cœur. L’Allemagne, son poète national, Goethe. Et la Grande Bretagne, sa Reine...
Qu’en est-il de ce Cameroun de Ruben Um Nyobe4 qui, en 2013, aurait eu ses 100 ans ? Espace-temps plus que banalisé – même par les Upécistes ? Quel est vraiment ce peuple sans Mythe, ni aucune haute idée de lui-même ? Existons-nous vraiment du tout ?
Ecoutons, tranquillement et enfin, le glorieux Unisson ci-après du pays de l’Oncle Sam : des générations d’hommes, de femmes qui, sans détour, martèlent, en tous les siècles et à toutes les oreilles du monde, qu’ils « vénèrent Washington ; aiment Lincoln et se rappellent de Jefferson »
Quel meilleur Hymne d’amour à la Patrie éternelle, physiquement traduit par le gigantisme artistique des grandes Figures de leur grande Histoire ! Minutieusement taillées au sommet granitique de certain Mount Rushmore !
- « Do this in memory of me » (Luke 22:19) »…

Daniel Boo           


  1. Cf. son domaine de Mount Vernon.
  2. Ce fut le 4 novembre 1752.
  3. Règle érigée deux siècles plus tard, en 1947, cf. 22e amendement.
  4. 4. L’un des Héros nationaux, consacré par la loi n°91/22 du 16 décembre 1991 portant réhabilitation de certaines Figures de l’Histoire du Cameroun. Le père incontesté de l’Indépendance, reçu à trois (3) reprises à l’Onu, dans les années 50, pour y quérir ladite Indépendance.



GMT

Récentes Publications:

Copyright©2005 PDF. Tous droits réservés.