PARTI DES FOURMIS
PDF
PEOPLE'S DEMOCRATIC FRONT  
Accueil
Actualité
APRICOSOMA
Archive
Archive (2012)
Archive (2013)
Archive (2014)
Contact
Credo
GMT
Idéologie
Interview
Jubilé
Le Président
LE PARTI DES JEUNES & DES INTELLECTUELS
Arme de la Construction Massive

HISTORIA

REMEMBER BEN GOURION (1973 – 2013)

1973 – 2013. 40ème Anniversaire de la mort de David Ben Gourion (1886-1973)1, le fondateur de l’Etat d’Israël et du Mapaï2. Homme chauve, de petite taille. Ayant lu, ce 14 mai 1948, au nom du gouvernement provisoire – et à titre historique ! – la Déclaration d'Indépendance de l'État d'Israël.
Marée d’armes du monde arabe3, dès le lendemain, déversées de toutes parts, contre Israël. Belligérances totales, simultanées ! Au nord; au sud; à l’est et à l’ouest – une année durant !
Et le « petit David juif, de tenir tête, jusqu’à vaincre le géant Goliath arabe »
C’est en 1906 que l’ardent sioniste, David Grün, de son vrai nom, émigre en « Palestine mandataire », province à l’époque de l'Empire ottoman.
Il travaille, dès son arrivée, tour à tour, dans les exploitations agricoles juives – orangeraies et vignobles. Vigile, par la suite, en Galilée avec le Hashomer4. Sa vie, pauvre. Son chômage, fréquent. En proie à la malaria (et à la faim). Refusant cependant l’assistance financière de sa famille.
Des études de droit, commencée en 1912 à l'université d'Istanbul, capitale de l'Empire ottoman. Et son rêve secret : « convertir la future élite ottomane à son projet sioniste ».
Eclatée en 1914, la première guerre mondiale n’altère cependant pas sa stratégie d'alliance avec la Turquie. En 1915, la guerre, signalée cette fois entre la Russie5 et l'Empire ottoman, il se réfugie aux USA, comme le font quelque 30 000 autres juifs de Palestine (sur les 85 000). Son soutien aux Ottomans, maintenu contre les alliés occidentaux (France et Royaume-Uni notamment). Attitude qui n’évolue qu’avec l'entrée en guerre des USA et la prise de position6 du Royaume-Uni en faveur du sionisme.
Journaliste, en 1917, à Jérusalem, dans un quotidien local de la gauche, année où il épouse Paula7, où il s'engage dans les unités juives constituées par l'armée britannique.
Intégré, en 1918, au sein du 39e bataillon des fusiliers royaux8.
Octobre 1921. Ben Gourion est élu secrétaire général de la Histadrout9. Sa direction, reconnue comme efficace, un tantinet autoritaire.
En effet, le pays10, sous le nom précité de Palestine mandataire, était placé depuis 1920 sous contrôle et administration britanniques. Théâtre constant de triples combats entre les nationalismes – sionistes contre arabes palestiniens – d’une part ; s'opposant tous les deux, de l’autre, à l'occupant britannique.
1947. L'ONU se prononce en faveur du partage de la « Palestine » en deux Etats : un juif et un arabe. Les grandes puissances, à l’exception des Britanniques, approuvent ce plan. La Ligue arabe qui milite pour un Etat, palestinien et unique, a voté contre...
La guerre précitée, israélo-arabe, du 15 mai 1948 restera à jamais marquée par ses 13 principales batailles11; pis encore, ses énormes pertes, matérielles et en vies humaines – notamment du côté arabe.
28 mai 1948. En pleine guerre, 13 jours après, la 4ème ordonnance du tout premier Premier ministre, Ben Gourion, officialisait la création de Tsahal, l’armée israélienne, regroupant la Haganah12, l'Irgoun et le Lehi…
Tant de « lignes de cessez-le-feu » ! Conclus de février à juillet 1949. Révisées en faveur d’Israël, par la guerre suivante, de six jours13. Faisant aujourd’hui office de frontières, provisoirement définitives ! Entre l’Etat hébreu et ses différents voisins arabes. Sacré Proche orient !

Daniel Boo           


  1. « Ben Gourion » signifie « fils du lion ». Nom hébraïque qu’il prend en référence à ce juif qui combattit bravement la colonisation romaine.
  2. Devenu parti travailliste.
  3. Entité 30 fois plus peuplée et 200 fois plus étendue ! En tout, sept pays (Jordanie, Syrie, Liban, Egypte, Iran, Irak, Arabie saoudite).
  4. La première milice juive.
  5. Dont il est toujours officiellement ressortissant.
  6. La Déclaration Balfour.
  7. 3 Enfants: Amos, Renana et Geula Ben-Gurion. 2 Livres: Ben-Gurion looks at the Bible ; The Jews in their land
  8. Régiment parfois appelé « Légion juive ».
  9. « Association générale des travailleurs de l’Eretz Yisraël ». Centrale syndicale unique, fondée en 1920, regroupant à sa base les militants des différentes factions sionistes de gauche.
  10. Bras armé de l'Agence juive pour la Palestine.
  11. L’Eretz Yisraël, pour les Juifs sionistes.
  12. Opération Namal • Bataille de Latroun • Bataille de Malkiya • Campagne des 10 jours • Opération Dani • Opération Dekel • Opération Kedem • Opération Avak • Opération Yoav • Opération Hiram • Opération Horev • Bataille de Nitzanim - Opération Nahshon.
  13. Spectaculaire ! Menée par Yitzhak Rabin en 1967. « A moins d’une semaine, la puissance militaire arabe, sur terre et dans les airs, n’était plus qu’un souvenir ! ».




GMT

Récentes Publications:

Copyright©2005 PDF. Tous droits réservés.